Blog

Semaine du cinéma russe à Paris 2015

La 13e Semaine du cinéma russe à Paris « Regards de Russie » a lieu cette année du 11 au 17 novembre 2015 aux cinémas l’Arlequin (76 rue de Rennes – 75006 Paris, Métro: St Sulpice), Le Majestic Passy (le 14 novembre, 18 rue de Passy – 75016 Paris, Métro: Passy) et Le Reflet Médicis (le 15 novembre, 3 rue Champollion – 75005 Paris, Métro: Cluny la Sorbonne).

Regards-de-Russie-2015

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Parmi les films récents à découvrir dans ce festival:

  • La Fin d’une magnifique époque (2015), film d’ouverture, se déroule à Talinn dans les années 60. Une occasion de chroniquer avec humour le style de vie et les préjugés de l’ère soviétique
  • Ici les aubes sont calmes (2015) est une nouvelle adaptation du roman culte de Boris Vassiliev sur le destin des femmes dans la guerre
  • La Patrie (2015) promet un film à grand spectacle avec des acteurs de premier plan
  • Pour un film psychologique, visez plutôt La Prof (2015), sujet d’actualité en Russie comme en France
  • Et pour des paysages sublimes du grand Nord arctique, ne manquez pas Territoire (2014)

Tous les films sont montrés en version originale avec sous-titres; les rencontres sont traduites simultanément en français. Prix: 6,50€ et un pass de 10 films pour 35€. Les horaires seront à découvrir plus tard cette semaine sur Allociné ou les sites des cinémas.

Les fêtes de l’alliance franco-russe à Reims en 1901

Signalons la parution d’un livre très illustré concernant les fêtes de l’alliance franco-russe à Reims en 1901 par un passionné, Daniel Tant, qui nous décrit son travail:

« En septembre 1901 ont été organisées les manœuvres de l’est où plus de la moitié de l’armée française a défilé au final dans les plaines de Betheny près de Reims et devant le tsar de Russie Nicolas II en l’honneur de l’alliance franco-russe.

J’ai acheté sur une brocante militaire un premier lot de 80 photographies en négatif sur plaques de verre, relatives aux Grandes manœuvres de l’est qui se sont déroulées pour prouver qu’une armée bien entrainée et bien équipée peut résister à l’armée prussienne. La plupart de ces photos sont de qualité acceptables, les autres étant inutilisables car sous ou surexposées. Dernièrement j’ai acheté chez un bouquiniste un autre lot de photographies, toujours des négatifs sur plaques de verre, concernant la visite du tsar Nicolas II. Elles sont inédites. Ces plaques de verre stockées dans une cour, avec l’eau de pluie et le gel en hiver, étaient pour la plupart atteintes. La gélatine était tachée, trouée, rayée. J’ai passé plusieurs jours sur chacune des photos pour les reconstituer. Mais heureusement que je suis en retraite et ne compte pas mon temps. Ces photographies, toutes âgées de 114 ans, méritaient d’être refaites car cette fête de l’alliance franco-russe était un évènement important dans la genèse de la Première guerre mondiale. J’ai complété ce travail avec des cartes postales. Un collectionneur rémois, Monsieur Michel Thibault a accepté de me prêter gracieusement une partie de sa collection.

Mon livre contient 129 photos, cartes postales et illustrations et vient de paraître aux éditions Edilivre sous le titre « Les fêtes de l’alliance franco-russe à Reims en 1901 » C’est donc un témoignage exceptionnel concernant l’armée française au tout début du XXème siècle. »

Prix: 14,50€ (livre papier) ou 8,70€ (livre numérique ou PDF)

Où le trouver:
http://www.edilivre.com/hitler-et-margival-22fa1dc236.html#.ViFOEW5nG8F

D 28 le tsar en gros plan_1

 

 

 

 

 

 

 

D 26 visite du tsar_2

Concert salle Gaveau avec la violoniste solo Vera Lopatina

La Philharmonie des Deux Mondes propose un programme extraordinaire salle Gaveau le jeudi 22 octobre 2015 à 20H30 : la Symphonie n°6 Pastorale de Beethoven et le Concerto pour violon et orchestre de Tchaïkovski. La soliste est la jeune et brillante violoniste russe Vera Lopatina.

Vera-Lopatina

 

 

 

 

 

 

 

 

Née à Saint-Pétersbourg en 1989, Vera Lopatina commence le violon à l’âge de 5 ans et continue ses études musicales à Moscou. Elle a donné son premier récital à l’âge de 9 ans. En 2008, elle entre au Conservatoire National Supérieur de Paris (CNSMDP) dans la classe de Régis Pasquier et obtient, quatre ans plus tard, un diplôme de Master à l’unanimité. Lauréate de nombreux concours internationaux, Vera LOPATINA se produit dans les meilleures salles de Saint-Pétersbourg et de Moscou ainsi qu’en Italie, Pologne, Suède, Allemagne, Chine… Elle participe à de nombreux festivals en France et à l’étranger. Vera Lopatina joue un violon de Pierre Sylvestre (1850) prêté par la fondation Zilber.

C’est pour rassembler le monde des initiés de la musique classique avec celui des simples amoureux du genre que le chef d’orchestre Philippe Hui a créé la Philharmonie des Deux Mondes, basée dans le département de Loire Atlantique. Et pour atteindre les publics les plus larges, la Philharmonie des Deux Mondes interprète majoritairement les grandes œuvres du répertoire classique, plus identifiables donc plus accessibles à tous.

Pour réserver vos places cliquez sur ce lien billetterie Salle Gaveau:
http://www.sallegaveau.com/la-saison/1028/philharmonie-2-mondes-philippe-hui

Sortie de « Classe à part », premier film d’Ivan Tverdovski

L’automne est la bonne saison pour s’intéresser au cinéma russe, particulièrement le mois de novembre avec la Semaine du cinéma russe à Paris (du 11 au 17 novembre 2015) et le festival du cinéma russe à Honfleur (du 24 au 29 novembre 2015). Nous vous en reparlerons, mais le cinéma russe se manifeste déjà cette semaine avec la sortie en France de Classe à part (2014) d’Ivan Tverdovski.

Multiprimé à divers festivals (Grand Prix à Honfleur et Karlovy Vary, Meilleur Premier Film à Sotchi, Etoile d’or à Marrakech, Prix de la critique à Moscou), Classe à part parle d’enfants handicapés qui finissent leur scolarité dans une classe spéciale et attendent avec impatience de rejoindre le monde des adultes.  « En fin de compte, explique Ivan Tverdovski, c’est l’histoire non pas d’une école, mais d’un milieu social très complexe. Ces gens n’ont aucun choix. Ils sont dans un piège, d’où il est impossible de sortir. Accéder à un monde différent grâce à un prétexte formel est possible seulement à condition de commettre des actions contraires à la morale. universelle et aux relations humaines ».

Ivan-Tverdovski__Classe-a-part

 

Duo chantant Vesna à La Manufacture Chanson

Les participants à notre fête de fin d’année scolaire en juin 2015 se souviendront de Vesna, duo franco-russe de Veronika Bulycheva (compositeur-chant, guitare et accordéon) et Stéphanie Acquette (chant, basse et flûte) qui  nous avait régalé de leur répertoire de chansons populaires russes et de leurs propres compositions.

Veronika Bulycheva a quitté son Oural natal pour vivre sa passion de la chanson russe en France, rejointe en 2012 par Stéphanie Acquette, une jeune française originaire du nord de la France étudiant le russe à l’INALCO et amoureuse de musique slave.

Le « printemps russe » comme elles se surnomment, revient pour un unique concert ce vendredi 2 octobre 2015 à 20h30 à La Manufacture Chanson, 124 avenue de la République, 75011. Tarifs: 1à, 12 et 15€. Réservations sur le site  ou au 01 43 58 19 94

Vesna duo

« Deux Ampoules sur Cinq » à la maison des métallos

La rentrée culturelle s’affirme aussi, nous aurons plein d’annonces de spectacles et autres à vous faire dans les prochains temps. Commençons avec  la pièce de théâtre Deux ampoules sur cinq d’Isabelle Lafon du 15 au 27 septembre 2015 à la maison des métallos, 94 rue Jean-Pierre Timbaud, 75011.

Ce spectacle retrace la relation qui unit la grande poétesse russe Anna Akhmatova et Lydia Tchoukovskaïa, femme de lettres qui dans son journal raconte leurs rencontres quotidiennes durant 25 ans. Elle nous parle à la fois de la grande Histoire, celle de la résistance en Russie à l’époque de Staline, et celle plus intime de l’amitié entre 2 femmes. La comédienne et metteur en scène Isabelle Lafon nous offre une adaptation des notes de Lydia. Sur le plateau, avec Johanna Korthals Altes, elles font revivre ces femmes d’exception…

Deux ampoules sur cinq

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Durée: 1h10 – du mardi au vendredi à 20h, samedi à 19h et dimanche à 16h. Tarif: de 5 à 14€ (8€ pour les membres d’associations venant en groupe), réserver. Et des rencontres artistiques et documentaires sont prévues autour du spectacle. Renseignements et réservations directement sur le site de la maison des métallos.

Centenaire de l’avant-garde russe à la galerie Victor Sfez

La Galerie Victor Sfez, au 60 quai des Orfèvres à Paris, expose jusqu’au 5 août 2015  des œuvres majeures de la période de l’Avant-Garde russe et célèbre ainsi le centenaire de la naissance des mouvements suprématiste et constructiviste, lors de l’exposition futuriste “0, 10” à Petrograd en 1915.

Cette exposition réunissait pour la dernière fois Malevitch et Tatline, les deux grands maîtres à penser d’un style nouveau qui allait marquer toute l’esthétique du XXe siècle. “0, 10” correspond en effet à ce moment fulgurant dans l’histoire de la peinture moderne où Malevitch présente son fameux Carré noir (visible actuellement à la fondation Louis Vuitton) et Tatline, ses reliefs suspendus. Ces premières abstractions géométriques pures, dans le domaine de la peinture et de la sculpture, entraînent l’esprit vers une manière radicalement autre de voir et de construire le monde.

Nombreux sont les artistes qui ont contribué avec force à l’élaboration d’un réel affranchi de toutes les pesanteurs du passé. Certains ont suivi Malevitch sur le chemin des étoiles et des “spoutniks” (ce terme est utilisé pour la première fois par Malevitch), d’autres ont emboîté le pas à Tatline sur la voie de la création industrielle qui, avec son lustre d’acier, promet d’enluminer le monde.

Vous pourrez voir à la Galerie Victor Sfez des œuvres d’artistes fondateurs de l’Avant-Garde russe tels que Klioune, Larionov, Exter, Lissitzky, Popova, Pouni, Sofronova,Tchachnik, etc.

Mikhail Larionov et Alexandra Exter, The BathHouse (1915)

Mikhail Larionov et Alexandra Exter, The BathHouse (1915)

Vongozero de Yana Vagner

Vagner-Yana-VongozeroUn premier roman qui se fait remarquer et a même été Finaliste du Grand Prix des lectrices ELLE. Avec Vongozero, paru en Russie en 2011 et récemment traduit en français Yana Vagner nous offre un livre d’abord psychologique même si la trame est post-apocalyptique: un petit groupe fuit Moscou décimé par une épidémie et tente de gagner le nord, la Carélie, pour y refaire sa vie. Un périple au milieu des dangers qui révèlera les tensions au coeur des personnages.

 

Prix: 22€
Editions Mirobole

Stages d’été à Krasnoïarsk

Si vous voulez combiner apprentissage du russe et découverte de la nature en Sibérie, le centre linguistique SAN à Krasnoïarsk est la solution idoine! Située sur le fleuve Ienisseï en Sibérie occidentale, Krasnoïarsk est une grande ville (un million d’habitants) fondée en 1628 et une étape importante du chemin de fer Transsibérien.

Le centre linguistique SAN vous y propose des formations au russe à la carte: de 16 à 28 leçons hebdomadaires de 45 mn chacune, pour un prix respectivement de 225€, 280€ ou 390€ . Prévoyez un minimum de deux semaines.

Possibilité de logement en résidence universitaire (115€ par semaine) ou en demi-pension chez l’habitant (125€ en chambre double ou 145€ en chambre simple par semaine). Et de nombreuses excursions sont possibles, y compris des week-ends de 3 jours pour explorer les réserves naturelles de la région.

Tous les détails sur: http://www.sancentres.com/

Ciné concert: Alexandre Nevski au Théâtre de Rueil

Réalisé par Sergei Eisenstein, le film Alexandre Nevski (1938) relate la bataille victorieuse des forces russes menées par le prince Alexandre Nevski contre les Chevaliers Teutoniques au début du XIIème siècle.  Ce film de propagande, commandité par Staline pour mobiliser le patriotisme russe face à la montée de la menace nazie, est néanmoins un  chef d’oeuvre du cinéma soviétique de par sa superbe esthétique noir et blanc et sa qualité filmique, culminant avec la bataille finale sur le lac gelé. Et la musique accompagnant ce film muet a été écrite spécialement par Sergeï Prokofiev soi-même pour l’occasion.

Alexandre-Nevski_Eisenstein

 

 

 

 

 

 

 

 

Le Théâtre André Malraux de Rueil-Malmaison (92) vous propose de (re)découvrir ce chef d’oeuvre les vendredi 10 avril et samedi 11 avril 2015 à 20h45. L’Orchestre Symphonique du Conservatoire de Rueil sous la direction Jean-Luc Tourret et le choeur Euphonia sous la direction d’Aude Glatard interprèteront la cantate de Prokofiev en accompagnement du film.

Informations détaillées et réservations:
http://www.tam.fr/Fiche_Spectacle.asp?Spectacle=765&Genre=2