Blog

Andreï Makine s’empare de Catherine II

Certes, le livre est écrit en français et non en russe, comme tous les livres d’Andreï Makine (sauf son premier: La Fille d’un héros de l’Union soviétique, 1990). Mais l’auteur de Le Testament français (prix Goncourt en 1995) revient encore et toujours à sa Russie natale et son histoire sanglante et chaotique.

Andrei Makine_Une femme aimeeAvec Une femme aimée (Seuil, 364 pages, 21€), Andreï Makine s’empare du personnage de l’impératrice Catherine II, aux multiples favoris (le prince Potemkine en particulier) mais dont un seul, un dénommé Lanskoï, l’aurait vraiment aimée. Et en fait le sujet d’un film par un certain Oleg Erdmann dans l’URSS de Brejnev puis dans la Russie d’Eltsine.

Un livre qui pointe déjà à la dixième place du classement des meilleurs ventes de l’Express…

Les Ames mortes de Gogol au Théâtre 71 de Malakoff

Le chef d’oeuvre de Gogol revient au Théâtre 71 à Malakoff (92), en français mais dans une mise en scène de l’auteur russe Anton Kouznetsov. Les Âmes mortes sont un poème fleuve, qui autopsie sans pitié mais avec drôlerie la trivialité de la vie et la mesquinerie de l’homme capable d’acheter des morts pour faire passer un propriétaire théorique pour plus riche qu’il n’est…

Séances du mardi 19 février 2013 au samedi 23 février à 19h30 (mardi, vendredi) ou 20h30 (mercredi, jeudi, samedi) au Théâtre 71. Renseignements et réservation en ligne:
http://www.theatre71.com/Les-ames-mortes.html

A noter que le samedi 16 février, Théâtre 71 propose une rencontre avec le traducteur des Âmes Mortes, André Markowicz. De langue maternelle russe, il est connu pour avoir traduit en français tout le théâtre de Tchekhov, tout Dostoïevski, tout Gogol, et entreprend tout Shakespeare. Pas de thèse particulière, mais des considérations sur la traduction, sur sa pratique, sur ce qu’elle implique, met en jeu et, surtout, sur son impérieux sens du détail.

Les Âmes Mortes de Gogol

Les Âmes Mortes de Gogol

« Dans la brume » de Sergeï Loznitsa

Christian et Philippe du Centre de Langue Russe vous recommandent vivement ce très grand film (« meilleur film de l’année » selon eux), déjà remarqué lors du dernier festival de Cannes. Dans la brume se déroule en 1942 en Biélorussie occupée, où il est parfois difficile de savoir qui est un héros ou un  traître, et pourquoi. Un film qui « interroge les ressorts de la culpabilité, du remords et du courage au coeur du chaos » selon Télérama.

Et à voir en vo, vous suggère Olga, les dialogues étant faciles à comprendre!

Dans la brume film

Les ballets du Bolchoï en direct au cinéma

Pathé Live est la division du groupe de cinémas Pathé qui propose de grands événements culturels en direct: retransmissions de concerts, pièces de théâtres et autres événements culturels. Déjà retransmis en direct en 2012, le Ballet du Bolchoï voit sa saison 2013 également retransmise en direct dans une centaine de cinémas en France et plus de 600 cinémas dans le monde.

Au programme à venir:
> Dimanche 10 février 2013, 16h: Don Quichotte
Don Quichotte_BolchoiBallet enregistré à Moscou le 06.03.2011
Livret de Marius Petipa, d’après le roman de Miguel de Cervantès
Chorégraphie originelle par Marius Petipa sur une musique de Léon Minkus, nouvelle version chorégraphique d’Alexei Fadeyechev, plus ouverte, plus exubérante.
Costumes inspirés des dessins de Vasily Diyachkov (1903), repris par Tatiana Artamonova, Yelena Merkurova

 

 

 

 

> Dimanche 31 mars 2013, 17h: Le Sacre du Printemps
Nouvelle création du Théâtre Bolchoï
Originellement créé par Igor Stravinsky et Vaslav Nijinski pour les Ballets Russes de Serge Diaghilev en 1913, entièrement rechorégraphié par Wayne McGregor à l’occasion du centenaire de l’œuvre.
Un 2ème ballet, une autre nouvelle création autour du Sacre du Printemps, parachèvera cette soirée anniversaire.

> Dimanche 12 mai 2013: Roméo et Juliette
Romeo Juliette_Bolchoi
Ballet en 2 actes
Livret de Sergueï Prokofiev, Sergueï Radlov, Adrian Piotrovsky, d’après la pièce du même nom de William Shakespeare

 

 

 

 

 

 

Salles et réservations: http://www.pathelive.com/fr/saisons/ballet-du-bolchoi-2012-2013

Festival RussenKo au Kremlin-Bicêtre

Quatrième édition de ce grand festival des cultures russe et russophones les 25, 26 et 27 janvier 2013 au Kremlin-Bicêtre (94). Cinéma, concerts, théâtre, journées littéraires, tables rondes, expositions, arts urbains, etc.  sont au programme, à consulter directement sur leur site: http://www.russenko.fr

Notre choix subjectif de quelques événements particulièrement attractifs:
> Cinéma: dimanche 27 janvier 17h: La Noce (1999, VOSTF), autre grand film de Pavel Lounguine (Taxi Blues, 1990) et étude de moeurs sans concessions sur la société campagnarde russe de nos jours.
> Cinéma: dimanche 27 janvier 21h 30:Loin de Sunset Boulevard (2005, VOSTF) d’Igor Minaiev. L’histoire d’un réalisateur et de sa femme, comédienne, dans le Hollywood « rouge » voulu par Staline dans les années 30. Présentation du film par l’association Kinoglaz, en présence du réalisateur lui-même.

Igor Minaiev_Loin de Sunset Boulevard

 

 

 

 

 

 

 

> Théâtre: samedi 26 janvier 20h30: Les Jeunes Filles (russe surtitré français) par la troupe du SamArt à partir d’une nouvelle de Ludmila Oulitskaïa. Un portrait de la Russie des années 50, à travers les thèmes éternels de la jeunesse : éveil de la féminité, premières amours, entrée dans l’âge adulte…
Ludmila Oulitskaia_Jeunes Filles

Les comédiens du théâtre Fontanka jouent Le Barbier de Séville

Barbier Seville_FontankaOn les avait déjà vus en 2010 dans le cadre de l’année France-Russie. Les comédiens du théâtre Fontanka de Saint Petersbourg reviennent jouer Le Barbier de Séville à la fin de ce mois de janvier 2013, à Paris, Versailles et Fontenay-le-Fleury (78).

Une occasion aussi d’exercer votre oreille, le texte de Beaumarchais étant ici joué en russe, avec des surtitres tout de même.
Renseignements détaillés et réservations en ligne sur les sites des théâtres:

21 et 22 janvier 2013 à 19h: Théâtre Le Ranelagh (75)
25 et 26 janvier 2013 à 20h30: Théâtre Montansier – Versailles (78)
29 janvier 2013 à 20h: Théâtre de Fontenay-le-Fleury (78)

Valery Gergiev et l’orchestre du Mariinsky à la salle Pleyel

Deux soirées à passer les lundi 7 janvier 2013 et mardi 8 janvier 2013 avec l’orchestre et les choeurs du Théâtre Mariinsky sous la direction de Valery Gergiev. Deux soirées à la salle Pleyel à Paris consacrées à Dmitri Chostakovitch:

> Lundi 7 janvier à 20h:
Dmitri Chostakovitch, Symphonie n° 1, Symphonie n° 2, Concerto pour piano n°2 (avec Denis Matsuev au piano) et Symphonie n° 15

> Mardi 8 janvier à 20h:
Dmitri Chostakovitch, Symphonie n° 3, Concerto pour violoncelle et orchestre n°2, op.126 et Symphonie n° 13

Réservations sur le site de la salle Pleyel: www.sallepleyel.fr

Et pour ceux intéressés, mais ne pouvant y aller le lundi 7 janvier, ce concert sera diffusé en direct sur www.citedelamusiquelive.tv et la chaîne Mezzo Concert, et diffusé en différé  le 15 janvier 2013 à 20h sur France Musique.

La lanterne magique de Molotov

On peut être un bourreau patenté, exécuteur des basses oeuvres de Staline, et un fin lettré à la fois. C’est ce que révèle le livre La Lanterne magique de Molotov par Rachel Polonsky. Habitant le même immeuble à Moscou que feu Molotov (décédé en 1986), elle explore en 1998 ce qui reste de sa bibliothèque: beaucoup de classiques, dont Tchekhov, mais aussi EDgar Poe et H.G. Wells.

Rachel Polonsky a alors eu l’idée de rechercher les lieux associés à ces écrivains: dix ans de promenade à travers la Russie nous sont ainsi contés dans le livre. Et l’auteur en profite surtout pour nous livrer, comme l’indique le sous-titre du livre, un voyage dans et une réflexion sur l’histoire de la Russie.

La Lanterne magique de Molotov
Rachel Polonsky
Denoël, 432 pages, 25€

« Intelligentsia: entre France et Russie » aux Beaux-Arts

Une grande exposition aux Beaux-Arts de Paris sur les liens entre intellectuels français et russes pour finir en beauté l’année de la Russie en France.

Les liens affectifs entre intelligentsias russe et française remontent au XIXème siècle, avec la découverte enthousiaste de la littérature russe par les Français. Ces liens ont perduré au long du XXème siècle malgré (ou à cause de?) les vicissitudes de l’histoire. Déjà convaincus ou simplement fascinés par la Révolution russe, parfois déçus par la suite, nombre d’écrivains et d’artistes français ont tour à tour soutenu ou critiqué qui les valeurs soviétiques, qui les exilés et les dissidents du système.

L’exposition, aux Beaux-Arts de Paris (Galerie des Expositions, 13 quai Malaquais, 75006, entrée libre) jusqu’au 13 janvier 2013, retrace à travers 300 documents d’époque cette histoire en se focalisant sur la période soviétique de1917 à 1991. Enthousiasme révolutionnaire, voyages de soutien en URSS dans les années 30, exilés russes en France, déstalinisation dans les années 50, dissidents dans les années 70-80, tous ces aspects sont documentés grâce à l’ouverture des archives soviétiques.

Et en prime, trois rencontre artistiques à ne pas manquer, surtout celle avec le poète Evgueni Evtouchenko (favori d’Olga Ivanova):

> mercredi 5 décembre à 19h : Rencontre avec les écrivains Vladimir Voïnovitch et Anatoly Gladiline. Avec les peintres Oscar Rabine, Boris Zaborov, Erik Boulatov et le comédien Véniamin Smekhov.

> DERNIERE MINUTE: pour cause de maladie, Evgueni Evtouchenko ne pourra être présent à la rencontre prévue ce vendredi 14 décembre à 19h : Rencontre avec le poète Evgueni Evtouchenko « En Russie le poète est plus qu’un poète ». Avec les peintres Oleg Tselkov, Oscar Rabine, Mikhaïl Chemiakine, les étudiants de l’atelier théâtral de Limoges et son directeur Anton Kouznetsov. Bon rétablissement M. Evtouchenko!

> jeudi 10 janvier à 19h : Rencontre avec Natalia Soljenitsyne, présidente de la Fondation Alexandre Soljenitsyne

Rencontres artistiques: École nationale supérieure des beaux-arts
14, rue Bonaparte, 75006 Paris
Entrée libre

Ilya Ehrenbourg, Pablo Picasso et le peintre Edouard Pignon à Nice le 26 janvier 1963, jour de l’anniversaire de l’écrivain. Photographie coloriée par Picasso.

« La Noce » d’Anton Tchekhov au théâtre L’Avant Seine de Colombes

L’Avant Seine/Théâtre de Colombes présente le mardi 4 décembre 2012 à 20h30 la pièce La Noce d’Anton Tchekhov dans une mise en scène de Vladimir Pankov avec les comédiens du Theâtre Yanka Koupala de Minsk.

La Noce d’Anton Tchekhov au théâtre l’Avant Seine de Colombes

Pièce peu connue de Tchekhov, La Noce, écrite en 1889-1890, est pour lui l’occasion de dépeindre une société russe peu scrupuleuse. Thème de cette satire sociale: une vieille fille épouse un fiancé intéressé, et la cohorte d’invités s’imbibe d’alcool sans se poser de questions.

Formé au conservatoire de Moscou, Vladimir Pankov donne un côté jubilatoire et onirique à cette pièce: un orchestre populaire vient jouer des extraits de Stravinsky, les acteurs chantent et dansent. La Noce est jouée en russe et biélorusse avec sous-titres français.

Théâtre l’Avant Seine
Parvis des Droits de l’Homme
88 rue Saint Denis – 92700 – Colombes

Prix: 20€, 24€, 29€
Réservations sur place ou par téléphone (01 56 05 00 76), à la Fnac ou sur Ticketnet et Digitick