Blog

Journées européennes 2020 du livre russe

Depuis maintenant onze ans, l’association France Oural organise un festival de littérature russe à la Mairie du 5e arrondissement de Paris. Les nouvelles traductions littéraires vers le français sont au cœur de l’événement qui chaque année s’articule autour d’un thème central. Cette année, les samedi 8 et dimanche 9 février 2020, l’espace russophone est à l’honneur: Caucase, Asie Centrale, Sibérie et Extrême Orient contribuent à la réalité foisonnante de la littérature russe.

Ces Journées du Livre Russe réuniront de nombreux auteurs qui vivent à travers le monde mais écrivent toujours en russe : Andreï Antipine, Yuri Barashkov, Mikhaïl Chichkine, Lev Danilkine, Andreï Guelassimov, Boulat Khanov, Sergey Kuznetsov, Ludmila Oulitskaïa, Zakhar Prilepine, Kirill Privalov, Dina Rubina, Igor Saveliev, Olga Slavnikova, Sergueï Soloükh et Evgueni Vodolazkine. Olga vous recommande particulièrement ses deux auteurs favoris: Ludmila Oulitskaïa (dimanche 9 février de 14h30 à 16h), prix Medicis du roman étranger pour Sonietchka en 1996; Dina Rubina (samedi 8 février de 15h45 à 17h) dont le roman Du côté ensoleillé de la rue inspiré de son enfance à Tachkent est enfin sorti en français fin 2019.

Point d’orgue de la manifestation, la remise du Prix Russophonie, le samedi soir, distinguera la meilleure traduction littéraire du russe vers le français. Et en hors d’oeuvre (zakouski), le cinéma Grand Action (5, rue des Ecoles 75005) jeudi 6 février à 20h une projection de La Steppe (1977), film de Serguei Bondartchouk d’après la nouvelle d’Anton Tchekhov.

Programme détaillé sur le site de France-Oural.

Cet article a été posté dans Blog. Afficher le permalink.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *