Blog

Festival du film russe de Paris: « Quand les Russes s’enflamment »

Si vous avez une semaine de vacances à prendre, c’est le moment! Avec une programmation toujours foisonnante, vous n’aurez que l’embarras du choix pour cette cinquième édition du festival du film russe de Paris, du lundi 11 mars 2019 au mardi 19 mars 2019 dans les cinémas Balzac et Christine 21 et accessoirement au Studio 28 et au Max Linder.

Rétrospective de films soviétiques, tels ceux d’Eldar Riazanov dont le sentimental Ironie du sort est rediffusé chaque nuit de Nouvel An en Russie. Ou encore les films d’auteur comme ceux de Kira Mouratova (Olga vous les recommande!). Sans oublier les grands classiques comme Andreï Roublev de Tarkovski, l’intégrale de Guerre et Paix de Bondartchouk et Le Communiste de Raizman, film idéaliste et chef d’oeuvre de l’époque soviétique selon Olga.

Plus récents, La petite Vera de Pitchoul (en soirée exceptionnelle le 12 mars à 18h au Balzac) était le film culte de la perestroïka, et Portrait au crépuscule de Nikonova, film dur et réaliste des temps actuels. Plus la compétition de cinq longs métrages de jeunes réalisateurs encore inédits en France. Sans oublier la projection de Leto, de Serebrennikov film événement de 2018 dont nous vous avons déjà parlé dans ce blog, et dont la projection le dimanche 17 mars à 20h30 au Max Linder sera suivie d’un concert rock!

Infos plus détaillées et programmation sur le site du festival

Cet article a été posté dans Blog. Afficher le permalink.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *