Blog

Les Hommes du Kremlin par Mikhaïl Zygar

On a l’habitude de voir Vladimir Poutine décrit en autocrate tout puissant, déroulant implacablement sa stratégie. Erreur, nous dit le journaliste russe Mikhaïl Zygar: il n’y avait pas de plan, Poutine ne rêvait pas de devenir président depuis son enfance et, une fois en place, n’est devenu anti-occidental que parce que l’Occident lui laissait trop peu de place. Le régime s’est durci à partir de la révolution orange en Ukraine, vécue comme un complot anti-russe par le Kremlin. Et ce régime n’est pas monolithique, la structure de pouvoir est une gigantesque bureaucratie, un « Poutine collectif » que le vrai Poutine domine mais ne peut vraiment défier.

Voilà les thèses originales développées par Mikhaïl Zygar dans son livre Les Hommes du Kremlin, dont la version française vient de sortir aux éditions du Cherche Midi (prix: 21€). A lire pour tous ceux qui s’intéressent à la politique en Russie.

Cet article a été posté dans Blog. Afficher le permalink.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *