Blog

Lecture musicale des « Chroniques de Billancourt » à la VOZ’ Galerie à Boulogne

En écho au centenaire de la révolution russe de 1917 et à l’exposition « Memento Mori », natures mortes du peintre d’origine russe Natacha Nikouline à la VOZ’Galerie à Boulogne, la Compagnie du Pil vous raconte en musique Chroniques de Billancourt et nouvelles de Nina Berberova (1901-1993), ainsi que L’apocalypse en chantant, écrits de Mikhaïl Bakhrouchine, ancêtre de Natacha Nikouline. Cette performance des comédiens Carole Bourdon et Julien Menici et de l’accordéoniste Didier Buisson a lieu dimanche 19 mars 2017 à 17h (17h : Accueil, 17h30-19h : Lecture musicale, 19h : Échanges et cocktail dînatoire) à la Voz’Galerie  (41 rue de l’Est, 92 Boulogne) pour la modique somme de 8€.

Chroniques de Billancourt, Nina Berberova, Éditions Actes Sud, 1992, 256 pages, 19,80 €
Nouvelles traduites du russe par Alexandra Pletnioff-Boutin:
En 1925, Nina Berberova découvre Billancourt, sa colonie russe et ses usines Renault où dix mille de ses compatriotes en exil travaillent. C’est la vie quotidienne de ce petit peuple de déracinés qu’elle décrit dans ces Chroniques publiées entre 1928 et 1934.

L’apocalypse en chantant, Mikhaïl Bakrouchine, Éditions Vérone, 2017, 268 pages, 19,50 € :
Traduit et adapté à partir de notes autobiographiques par Alexis et Alexandre Nikouline
« Parvenu à Londres, après maintes péripéties, Mikhaïl Dimitrievitch Bakhrouchine se remémore son incroyable histoire. Issu d’une grande famille d’industriels moscovites, évoluant dans les milieux des collectionneurs d’art en Russie, « Micha » retrace dans ses mémoires sa jeunesse dorée, sa participation à la première guerre mondiale et à la guerre civile russe, ainsi que sa vie de réfugié puis d’émigré à Constantinople… »

Cet article a été posté dans Blog. Afficher le permalink.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *