Blog

Apollinaria,une passion russe

Apollinaria-une-passion-russeFille d’un serf enrichi, Apollinaria Suslova (1839-1918) était étudiante à l’université de Saint Petersbourg quand elle fit la connaissance de Fiodor Dostoïevski en 1861. S’ensuivit une liaison tourmentée qui dura jusqu’en 1867.
Cette passion inspire le dernier roman de l’écrivain belge Capucine Motte. Un roman qui décrit aussi bien celle qui inspira plusieurs personnages féminins de Dostoïevski que la personnalité complexe du célèbre écrivain.

Apollinaria, une passion russe
Editions JC Lattès
296 pages, 18,50€

Cet article a été posté dans Blog. Afficher le permalink.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *